MARGRIT COPPE

Après des études en arts graphiques (Gand) et en communication visuelle (Amsterdam), Margrit a travaillé pour un architecte spécialisé dans le domaine des espaces publics. Elle a également créé des identités visuelles pour diverses sociétés, ainsi que le graphisme d’un catalogue pour le musée du Louvre à Paris.

Suite à une invitation à travailler en Angola – alors en état de guerre civile – elle a participé à divers projets sur le continent africain. Elle a, notamment, pris en charge le graphisme de plusieurs livres, atlas et manuels, réalisé des ateliers de photo et de graphisme pour des équipes professionelles et des adolescents, développé des outils de marketing, ...

Le quotidien pendant le conflit lui a inspiré plusieurs reportages photos publiés par la BBC, De Standaard, AfricaFiles, ... Margrit a toujours été très attentive à respecter la dignité des gens malgré les situations de conflit ou de crise humanitaire.

GRAPHISME, ARCHITECTURE & PAYSAGES

En Belgique, ses dessins et photos réalisés à partir des tours les plus hautes ont contribué à la visualisation et la présentation de propositions pour des espaces verts par le Bureau Bas Smets pour des concours d’architecture d’espaces publics et de paysages.

Récemment, en tant que consultante en communication visuelle pour le concours d’architecture Tivoli, elle a collaboré au projet d’habitations sociales et écologiques à Bruxelles (400 logements). Les interactions avec tous les participants (l’entreprise de construction et les bureaux d’architecture) l’ont amenée à présenter les points forts du projet qui a finalement remporté le concours.

Suite aux conférences d’envergure européenne ‘cultural heritage’ et ‘polycentric regions’ organisées par le gouvernement flamand, elle a réalisé l’iconographie et le graphisme des publications en la matière.

Pour la production des publications plus récentes de Development Workshop en Angola (l’atlas de HUAMBO, le manuel de la gestion d’eau dans les régions rurales), elle travaille actuellement avec des imprimeries en Afrique Australe, soutenant ainsi l’économie locale.

LIVRES – DU CROQUIS AU PRODUIT FINI

Son séjour en Angola durant la guerre a été le fondement de trois publications :

Mulheres Lutadoras - Walking Shops (2001) Portraits de femmes portant des charges sur la tête. Ce livre a servi à la promotion d’un projet de micro-finance.

Angola - Stories for Trees (2002) une collection d’observations de 40 perspectives/témoignages qui montre d’autres facettes du pays (à ce moment-là, l’Angola était réputé pour sa guerre civile, son pétrole et ses diamants). Les revenus du livre ont permis de nombreuses plantations d’arbres Moringa, un projet éducatif avec des adolescents. www.storiesfortrees.net

Paz é brincar à vontade Free to Play in Peace (2002). Mary Daly, directrice de l’organisation ChildFund à l’époque, a invité Margrit à travailler avec son équipe. Le but était de donner la parole à des enfants/adolescents affectés par la guerre, dans leur transition vers la réintégration dans la société. Les enfants ont partagé leur vécu de guerre à travers leurs dessins, soutenus en celà par l’équipe de psychothérapeutes & art- thérapeutes. Margrit a visité les campements de réintégration des rebelles. Le plan éditorial a été révisé quand l’accord de paix a été signé. L’équipe rédactionnelle a tenu à ajouter un chapitre reprenant les rêves et espoirs des enfants pour la paix.

PHOTO DOCUMENTAIRES

Ses photos en Angola et le livre ‘Free to Play in Peace’ ont contribué au développement de plusieurs contrats avec Childfund en Afrique de l’Est et de l’Ouest. Pour que les adolescents apprennent à raconter leur propre histoire, elle a mis en place des ateliers dans le cadre du programme ‘life skills’, tout en transmettant ses compétences.

Pendant son voyage de Bruxelles à Hong Kong, sur le train transsiberien, et du Caire à Istanbul, elle a réalisé des portraits documentaires.

Après les attentas de Londres, elle a été invitée à faire un documentaire au Caire pour un projet de ‘peacemakers’, où elle a réalisé des entretiens et des portraits de personnes qui développent des ponts entre les différentes religions.

Les photos de Margrit Coppé ont été publiées dans plusieurs journaux, livres et sites web au Canada, en Afrique et en Europe. Elle a aussi eu l’occasion de les montrer dans des centres culturels se rendant en Angola et dans divers pays européens.

Dans son studio ou en déplacement, Margrit continue de faire des portaits et des photos documentaires.

CREATION DE LOGO ET DE SITE WEB

Elle a créé le logo et le site de ‘Africa - China Urban Platform’ (http://urban-africa-china.angonet.org), présentant des projets architecturaux et urbanistiques sino-africains. Ses photos montrant les périphéries de villes chinoises ont été présentées au Forum Urban Habitat à Nairobi, organisé par les Nations Unies.

ATELIERS DE COMMUNICATION VISUELLE

Toutes ses expériences dans des contextes très différents ont suscité sa curiosité et l’ont amenée à développer des ateliers créatifs visant à renforcer des individus et équipes. Elle a été invitée à plusieurs reprises à retourner dans les régions de post-conflit pour travailler avec des équipes professionelles, pour partager ses compétences et outils. Elle a suivi un cours d’art-thérapie à Londres et elle finalise une formation de 3 ans en thérapie créative à Bruxelles (en français). Pendant les ateliers qu’elle mène actuellement, elle fait découvrir aux participants leurs ressources et potentiel. Elle se déplace sur les lieux de travail pour identifier les besoins et proposer des expériences de team building appropriées.

COMMUNICATION VISUELLE

Margrit Coppé vit maintenant à Bruxelles. Ses expériences interculturelles sur cinq continents, ont enrichi et développé sa compréhension des différents contextes.

  • ART DIRECTION
  • LIVRES de la conception jusqu’à la production
  • CONCEPTION & IDENTITE VISUELLE
  • GRAPHISME / LOGO / SITE
  • PHOTO PORTRAIT & PAYSAGE
  • PRESENTATIONS POUR DES COMPETITIONS
  • EVENEMENTS TEAM BUILDING

De la conception à la diffusion: Margrit soutient la valorisation de projets, allant de l’apport d’idées fraîches et originales, jusqu’à la rédaction et la diffusion d’un produit final (papier ou électronique). Margrit Coppé en assure le respect et la confidentialité.

Mail@margritcoppe.be
Contact +32 (0)484 667 336